11 mai 2018 0 Commentaire

Algorithme d’un moteur de recherche: exemple de l’algorithme Google

Les pages de résultats de recherche qui vous sont présentées lorsque vous faites une requête sont classés par les moteurs de recherche.

Le moteur de recherche Google propose une sélection de résultats classés du plus pertinent au moins pertinent.

Être numéro un sur un moteur de recherche sur telle ou telle requête signifie que votre site est considéré par le moteur comme étant celui qui va apporter les meilleures informations aux visiteurs en fonction de la requête tapée.

 

 

  • L’exemple d’une recherche sur Google :

Un exemple vous est présenté ci-dessous :

lorsque l’on tape la requête « algorithme google » sur le moteur Google, nous obtenons les résultats suivants :

 

Nous observons dans un premier temps que nous avons 10 400 000 résultats environ, ce qui signifie que plus de trois millions de pages peuvent correspondre à la requête.

Le site Wikipédia est le mieux positionné pour cette requête, elle est par conséquent considérée à ce jour comme étant la page la plus pertinente pour cette requête.

Ainsi, l’algorithme Google semble être le mieux expliqué sur cette page Web: son contenu est alors celui étant jugé comme le plus intéressant pour le visiteur selon Google.

Sans être aussi complets, voici ce qui pourrait définir cet algorithme:

L’algorithme est un ensemble de traitements mathématiques appliquées aux pages web que le moteur de recherche a scanné qui a pour but de hiérarchiser un ensemble de résultats: le classement par ordre de pertinence proposé à l’internaute est donc le résultat d’un traitement mathématique complexe réalisé par le moteur.

 

Éléments pris en compte dans l’algorithme Google

Plusieurs éléments sont pris en compte par l’algorithme, parmi les plus importants:

– Les éléments de structure du site Web: tels que le nom de domaine, les délais de réponse de chaque page, le code informatique du site web

– Les contenus de la balise meta titre et description de la page

– Les contenus textes: leur quantité et leur qualité ainsi que leur mise à jour régulière

– Les balises Html

– La popularité de la page, plus simplement l’autorité de la page Web sélectionnée (quantité et qualité des liens externes pointant vers la page en question).

– Le maillage interne: les liens à l’intérieur du site organisés de manière plus ou moins ingénieuse.

– L’évolution technologique des serveurs qui permettent d’améliorer en permanence l’algorithme du fait d’une puissance de calcul toujours plus importante

– L’évolution qualitative de la formule mathématique

– Et bien d’autres éléments de pertinence.

On comprend ici que le référencement naturel doit tenir compte des exigences du moteur: un éditeur ou un référenceur devra coller au plus près de cette formule secrète.

 

 Le page Rank

Le page Rank de Google peut être défini comme étant une sorte de valeur de pertinence accordée par le moteur aux différentes pages de manière « équitable » puisque tous les sites seraient selon le moteur de recherche soumis aux même règles.

Cependant, depuis ce jour, le doute sur l’impartialité du moteur de recherche est remise en question par un article qui va certainement faire du bruit dans le monde du SEO: puisque selon le site Web « The register » au Page Rank de 7 sur une échelle de 10, donc connu pour être influent et pertinent sur le web: le classement google serait affiné par des humains. Difficile de donner ou pas du crédit à cette information, ce qui est certain c’est qu’il semble difficile de ne pas faire intervenir à un moment ou à un autre le jugement humain pour statuer sur tel ou tel niveau de qualité, aucune formule n’étant parfaite. Ce que l’on sait depuis longtemps en revanche et ça n’est pas un secret, c’est que des sanctions de type « manuelles » sont réalisées par le moteur, ce qui revient à dire à peu près la même chose…