25 février 2016 0 Commentaire

Google n’en fini pas d’innover afin d’améliorer la qualité des résultats proposés et tente de contrer une multitude de manipulations dans les résultats de recherche. Cet article qui aurait pu être publié dans la catégorie référencement est sur la partie e-commerce, ces techniques permettant d’améliorer la visibilité des sites de vente en ligne dans le moteur Google ne font pas partie de la panoplie d’un bon référenceur, qui va lui, s’appliquer à proposer un contenu et une offre cohérente, en rapport avec le résultat proposé et perdurer dans le temps.

 

Déclassement possible pour les faux avis

Les faux avis peuvent s’acheter par packs, votre site connait ainsi une notoriété incroyable sans réaliser les services attendus par les clients. Ainsi, lorsque l’on sait que la décision d’achat peut se faire sur un nombre d’avis positifs qui vont donner une valeur confiance supplémentaire à un site e-commerce. Cependant il est clair que la tâche semble délicate: l’algorithme Google va donc devoir s’équiper d’une nouvelle formule de détection: l’article publié par des chercheurs de Chicago propose une explication convaincante. Bizarrement, on va retrouver ce qui désigne un spammeur pour le référencement classique, dans les grandes lignes et quelques spécificités liées à l’usage des avis sur un site e-commerce.

 

 

 

Caractéristiques de détection de faux avis

Détecter le ou les spammeurs devient chose aisée lorsque l’on comprend quelques fondamentaux du dit « manipulateur » de résultats:

La notion de groupe d’avis: certains produits sont ciblés et l’intervention d’un groupe d’utilisateurs est nécessaire à l’obtention d’un résultat sensible: les groupes d’avis sont par conséquent le cour de cible de l’algorithme: le manipulateur est un groupe.

La détection d’un groupe: Le groupe va proposer des formulations d’avis proches (similarité de contenus) pour des produits qui auront été ciblés (auto-similarité).

La taille du groupe: La taille du groupe est un élément très discriminant, un grand groupe est peu probable pour l’écriture d’avis.

Rapidité de production de l’avis: L’avis posté sera d’autant plus rapide qu’il permettra d’influencer au mieux les suivants: un avis trop rapide et trop généreux sera suspect.

La fréquence de publication des avis: Comme toujours, une très grande fréquence de publication suivie du calme plat…est souvent synonyme d’intervention.

Proportion du groupe: pourcentage d’avis proposés par le groupe sur le nombre total d’avis: on aura ici probablement une sanction proportionnée à la taille du groupe détecté.

Appartenance d’une personne à un groupe: Si une personne ne publie que pour les produits du dit groupe alors il est évident que cette personne travaille pour le groupe, ses activités seront alors sanctionnées, en revanche si la personne en question n’a publié que pour un ou deux produits similaires à ceux du groupe, il sera possible qu’il ne fasse pas partie du groupe.

Notations fantaisistes: des produits qui obtiennent subitement des centaines de notes maximales et des avis proposés sans aucun discernement seront détectés.

 

Les spammeurs vont améliorer la qualité des avis

A n’en pas douter, la fréquence devra donc être minutieusement étudiée, et certains points faibles inscrits de temps en temps pour avoir une chance de ne pas être repérés. Cependant, pour des sites à forte audience, la manipulation ne saurait être efficace, diluée sur des centaines d’avis produits, l’efficacité d’une action d’une telle ampleur semble inutile. Sur de plus petits sites ou quelques avis produits seront annoncés il sera toujours possible de manière individuelle, en choisissant ses produits au hasard et en maniant correctement la langue française de passer au travers des mailles du filet. Nul doute que des générateurs d’avis assez perfectionnés s’adapteront au système pour des sites d’importance moyenne.