4 août 2018 0 Commentaire

Chiffre d’affaires de Zalando

Vous connaissez certainement Zalando, pourtant il y a encore quelques années cette marque n’était que poussière. Le site à doublé son chiffre d’affaires.

Quels sont les recettes de ce succès fulgurant en terme de chiffre d’affaires?

Le chiffre d’affaires est-il le chiffre qui justifie un succès? Qu’en est-il du bénéfice de cette entreprise allemande?

Fondée en 2008 par deux allemands, David Scheinder et Robert Gentz, la société affiche un chiffre d’affaires de 1,15 milliards d’euros: la croissance est exceptionnelle.

La croissance s’est étable à 240% entre 2010 et 2011, la courbe reste ascendante, le chiffre d’affaires 2011 s’élevait à un peu plus de 500 millions d’euros. Côté bénéfices ont est dans le domaine de la discrétion: rien.

 

 

La recette Zalando

Le site propose des accessoires, des vêtements, articles pour la maison, des chaussures et cosmétiques. Le plus: une création exclusive de produits par Zalando pour Zalando: ainsi certains produits proposés à ses 10 millions de clients et à ceux à venir n’ont pas de points de comparaison: ces articles deviennent des pièces de créateurs, nuance.
L’avantage est de taille puisque c’est à l’écoute des besoins que les produits de la marque seront proposés.
Un autre plus: la livraison gratuite et le service client gratuit: les prix sont simples, lisibles et sans surprise pour le consommateur.
Plus de 150 000 produits référencés parmi 1500 marques: l’offre est pléthorique.

 

Des bénéfices nuls…

Ce succès fulgurant en est-il un? Cette entreprise vient d’atteindre l’équilibre en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Faisons donc les comptes: il apparaît que ce succès fulgurant se solde donc par un zéro en Allemagne, zéro en Suisse et zéro en Hongrie, pour les meilleurs résultats connus, pour le reste, Zalando perd donc de l’argent depuis cinq ans. Le chiffre d’affaires n’est pas la panacée sur le Web, cette remarque valable pour Pixmania et ses millions de chiffres d’affaires pour des millions de pertes prévaut toujours. A l’heure actuelle, le bilan de Zalando est déficitaire et ne peut constituer un exemple. Cependant le potentiel semble là, il faudrait creuser la règle dite règle de succès sur le net: à savoir le bénéfice, celui qui fait d’une entreprise à fort potentiel, une entreprise rentable. La suite des évènements permettra sans doute de tirer des conclusions.